• tables-de-fete
  • culture-et-sport
  • seminaire-et-formation

Le Camp est une fondation indépendante sans but lucratif, placée sous la surveillance de la Confédération suisse.

logo UCJGIl a été créé par les Unions chrétiennes de Jeunes Gens (UCJG en français, CVJM ou Cevi en allemand et YMCA en anglais).

Le Conseil de fondation se compose de 13 membres, tous bénévoles. Cinq d’entre eux sont élus au sein du Bureau du Conseil auquel participe aussi le Directeur du Camp.

Le Camp emploie une équipe de collaborateurs professionnels renforcée selon les besoins par du personnel auxiliaire et des bénévoles.

Vous trouverez d'autres informations sur la Fondation le Camp dans les fichiers à télécharger ci-dessous. Pour des renseignements complémentaires, n’hésitez pas à prendre contact avec nous.

Les Amis du Camp

Les donateurs, et toute personne intéressée à la vie de la Fondation, sont regroupés au sein des Amis du Camp. Devenez vous aussi un Ami du Camp et ainsi :

  • vous obtenez des informations régulières : rapport annuel, programme, …
  • vous êtes invités à des manifestations : conférences, évènements spéciaux, …
  • vous pouvez soutenir le Camp financièrement, de façon libre et volontaire, ...
  • vous pouvez donner des coups de main : journée de travaux, aide ponctuelle, …

Lettre aux Amis du Camp (avril 2019) (PDF, 323 KB)

Vous pouvez rejoindre les Amis du Camp simplement en effectuant un don ou en nous signalant votre intérêt au moyen du formulaire de notre page Contact.

Historique du Camp

Découvrez 100 ans d'histoire du Camp au travers des quelques photos d'époque et du fichier PDF (2 pages, 254 KB) annexe.

historique-1
historique-2
historique-3
historique-4
historique-5
historique-6

Faire un don ou un legs

Pour assurer la pérennité de son patrimoine, étendre l’offre pour ses hôtes et élever le niveau de confort aux standards actuels, la Fondation le Camp poursuit une politique constante d’investissements pour l’entretien et l’amélioration de ses infrastructures.

Bien qu’établie sur des bases solides, l’exploitation du Camp ne permet pas de dégager l’entier des besoins financiers que représentent ces travaux. La Fondation le Camp fait appel pour ces besoins à de généreux mécènes, que ce soient des entreprises, des institutions ou des donateurs privés.

Soutenir le Camp par un don :

  • CCP 25-13999-0
  • IBAN CH47 0900 0000 2501 3999 0

Soutenir le Camp par une disposition de dernières volontés :

Pourquoi ne pas mentionner la Fondation le Camp dans votre testament, par exemple avec le texte suivant: «Je lègue à la Fondation Le Camp à Vaumarcus la somme de CHF XXX.-» ?

Une manière d’investir pour l’avenir d’une institution chère à votre cœur. Les dons reçus sont affectés intégralement à la rénovation, l’entretien et l’amélioration des infrastructures du Camp.

Les dernières infos du Camp

  • Une eau de qualité

    Une eau de qualité

    Un adoucisseur équipe maintenant l’arrivée d’eau aux bâtiments de la rangée du haut : Zwingli, Peupliers, le Bâtiment principal et le bureau.

    L’eau fournie par le réseau communal est d’excellente qualité, mais très « dure », elle contient en effet un fort taux de calcaire, qui s’accumule dans les tuyaux de distribution, les robinets, les chauffe-eaux et les infrastructures de la cuisine. Dans ce dernier cas, l’entretien courant et les réparations fréquentes en perturbent le bon fonctionnement et sont onéreuses. Récemment, la connexion intercommunale des réseaux d’eau a encore péjoré la situation.

    Après une étude approfondie et de nombreux contact, le Camp a choisi un système novateur pour l’élimination du calcaire : l’injection de CO2 en faible quantité dans le réseau (le même gaz carbonique que celui utilisé pour les eaux gazeuses), qui liquéfie le calcaire et permet à celui-ci de « couler » avec l’eau sans perturbation et même de dissoudre partiellement le calcaire accumulé précédemment dans les infrastructures. Ce système a été préféré aux deux autres classiques en la matière : la déminéralisation par du sel, qui neutralise tous les minéraux, ce qui n’est pas recommandé pour l’eau de boisson et le système magnétique, qui fractionne le calcaire, qui aura ainsi tendance à moins s’accumuler, mais ne le supprime pas.

    L’installation de cet adoucisseur d’eau place le Camp à la pointe de la technologie en la matière et apportera un confort appréciable, tant pour nos hôtes et surtout les buveurs d’eau, que pour nos cuisiniers, ainsi que nos collaboratrices et collaborateurs en charge de la maintenance.

    En savoir plus

  • Peau neuve

    Peau neuve

    Après sa profonde mutation, le bâtiment principal reçoit une nouvelle livrée.

    Lors des transformations et rénovations du bâtiment principal, les 3 façades « en dur » au niveau inférieur n’avaient reçu qu’un crépi de ciment dans un but de consolidation. Après une « pause » de près de 2 ans, voici enfin l’objectif final atteint, par une couche d’enduit imperméable et deux couches de peinture « blanc cassé » du plus bel effet.

    Ces travaux ont étés entièrement réalisés par l’équipe des bénévoles, qui ne rechigne à aucune tâche, nos amis Reynald Jaquet et Daniel Schleppy en tête. Sur 2 jours, ce ne sont pas moins de 25 Amis du Camp qui ont mis la main à la pâte (ou plutôt dans la peinture). Cet engagement généreux et sympathique a permis également de peindre les parties boisées des barrières de la galerie et des rampes d’escalier. Les mains courantes des escaliers ont également été revues et renforcées.

    Sans les « coups de pouce » des bénévoles, bien des travaux d’entretiens ne seraient guère possibles au Camp. Le Conseil de fondation est infiniment reconnaissant envers ces Amis du Camp, des fidèles pour la plupart. Chaque année, 2 journées de travaux avec des bénévoles sont planifiées, la prochaine aura lieu le samedi 21 septembre 2019, avis aux amatrices et amateurs : aucune qualification professionnelle n’est demandée, il y a toujours du travail adapté à chaque participant. Seules la bonne humeur et l’empathie pour le Camp sont nécessaires. Mais attention, cette dernière qualité s’acquiert très vite et comme un virus, il n’est pas possible de s’en débarrasser.

    Un tout grand MERCI à toute l’équipe des bénévoles et Amis du Camp.

    En savoir plus

  • Vous avez un appel : la vocation du prophète Samuel

    Vous avez un appel : la vocation du prophète Samuel

    Chaque année, le Camp Biblique Œcuménique de Vaumarcus propose de vivre une semaine autour d’un texte biblique. Cet été, les campeurs et campeuses se verront appelées, comme Samuel dans le temple, du 7 au 13 juillet 2019.

    «Samuel, Samuel... !» Parle Seigneur, ton serviteur écoute.

    D’appel en appel, ce récit parle de la relation vivante que Dieu choisit d’avoir avec les humains. Dieu les appelle sans cesse et ce texte décrit leurs réponses multiples. De nos jours, nous sommes habitué×e×s à recevoir des appels sur nos téléphones. Avec quelle facilité nous entrons en contact avec les gens ! Et quelle facilité aussi à raccrocher si ce n’est pas le bon moment… Dieu laisse-t-Il des messages sur le combox si nous ignorons Son appel ? Venez cheminer avec nous sur ces questions, durant une semaine d’échanges, de partages intergénérationnels et œcuméniques, de rires, de jeux, de réflexions personnelles ou en groupe à travers nos ateliers variés. Ces ateliers, tels que laine cardée, écriture et partage biblique, parole et mouvement, gravure, ou encore chant, marche et méditation, terre et modelage ou jeux de société, proposent de se plonger dans le texte et de le vivre à travers la discipline choisie. Pendant ce temps, les plus jeunes se retrouvent en groupe du même âge, afin que chacune y trouve son compte. Puis, l’ensemble des campeurs et campeuses se retrouvent lors des célébrations, des repas, des après-midi libres et des soirées vivantes et joueuses...

    Toute l’équipe d’animation se réjouit de vous accueillir et de (re)découvrir avec vous les perles du texte de Samuel, que vous ayez de 4 à 104 ans, en juillet sur la colline de Vaumarcus !

    Informations et tarifs sur www.cbov.ch ou auprès de Noémie Moulin, coordinatrice du CBOV, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

    En savoir plus

  • Thierry Loubet, nouveau Chef de cuisine

    Thierry Loubet, nouveau Chef de cuisine

    Passation de pouvoir à fin mars à la tête de la cuisine du Camp : Thierry Loubet succède à Stéphane Martignoni, qui a décidé de se lancer un nouveau défi.

    Ce n’est pas un poisson (mais il en cuisine), Thierry Loubet est entré en fonction le 1er avril pour reprendre, seul dans un premier temps, les rênes de la cuisine du Camp. Fort d’une solide expérience dans des domaines variés de la restauration, du camp de ski scolaire aux repas gastronomiques en passant par les banquets de plusieurs centaines de couverts, notre nouveau Chef de cuisine n’a pas mis longtemps à trouver ses marques au Camp, tant devant les fourneaux qu’au sein de l’équipe. Avec son très léger accent chantant, Thierry Loubet ne peut nier ses origines du sud de la France, mais établi en Suisse dans la région des Trois lacs depuis de très nombreuses années, il maîtrise parfaitement la culture gastronomique et les spécialités de notre région.

    Pour l’instant, Thierry Loubet est appuyé ponctuellement par les auxiliaires et des cuisiniers temporaires, mais la procédure d’engagement d’un second de cuisine est en cours. L’équipe de cuisine sera encore renforcée selon les besoins durant la haute saison.

    Le Camp remercie sincèrement Stéphane Martignoni pour les excellents repas qu’il a préparés durant son passage chez nous et lui souhaite bon vent dans ses nouvelles fonctions. Le Camp, avec son Conseil de fondation, sa Direction et toute son équipe de collaboratrices et collaborateurs souhaite une cordiale bienvenue à Thierry Loubet, lui assure son soutien et lui présente ses meilleurs vœux de succès dans sa responsabilité, ô combien importante, et appréciée de Chef de cuisine.

    En savoir plus

  • Vous êtes bien arrivés au Camp

    Vous êtes bien arrivés au Camp

    Il y a belle lurette que le Camp n’avait plus d’enseigne marquant son emplacement.

    Un panneau avec l’inscription "Le Camp" posé sur la façade Est du bâtiment Zwingli avait subi les outrages du temps et était devenu quasi invisible par le feuillage des arbres qui le cachait. Ou alors, il fallait venir au Camp dans le courant de l’hiver, mais le spectacle était pitoyable, au point qu’il fut décidé de supprimer cette enseigne. Mais cela a posé un nouveau problème : comment remédier avantageusement à cette situation ? De multiples propositions ont été étudiées, d’un portique par-dessus la route à l’entrée du Camp à un totem se dressant sur le côté droit de la route en arrivant, en passant par divers drapeaux, portiques et panneaux des plus variés. Devant l’impossibilité de trouver une bonne solution qui convienne largement, la problématique de l’enseigne a été « oubliée » durant de très nombreuses années. Enfin quoi, arrivé sur place, ce n’est pas difficile de deviner que l’on est au Camp, non ?

    La manque de place de rangement du mobilier dans le bâtiment principal rénové a incité l’achat de 2 containers maritimes installés sur le parking juste devant le bûcher. Bien que neufs et zingués, il faut reconnaître que ces nouveaux locaux ne sont pas du plus bel effet, ni en accord avec l’architecture générale du Camp. De plus, en sortant de sa voiture, le visiteur ne peut manquer de voir en premier la face Est d’un container, le Camp offre mieux en matière de vue. Pourtant cet emplacement était celui qui à la fois s’est révélé le plus fonctionnel et le moins gênant…

    Alors, ni une, ni deux, la question de l’enseigne est revenue subitement à l’ordre du jour pour faire d’une pierre deux coups. La mise en valeur des nouveaux logos et design du Camp sous la forme d’une bâche tendue sur la face visible d’un container a mis très rapidement tout le monde d’accord. Le Camp espère que vous apprécierez cette mise en valeur du site qui nous est cher.

    En savoir plus

  • Propre en ordre

    Propre en ordre

    Vous ne les voyez pas… ou très peu, mais ils sont indispensables à la réussite de votre séjour au Camp.

    Béatrice Rognon et Anabela Marques Fonseca assument jour après jour l’entretien intérieur de la douzaine de bâtiments du Camp : nettoyages du sol au plafond, lavage et repassage du linge, remplacement de la literie, inventaires de la vaisselle et des ustensiles de cuisine et bien d’autres tâches, pas toujours très agréables, qu’il faut recommencer chaque jour tout au long de l’année. Il en va de même pour Pascal Dugon, responsable des infrastructures et de l’entretien extérieur. Qu’il pleuve ou qu’il vente et même sous la neige, vous le trouverez tour à tour sur une échelle, au volant du tracteur pour la tonte de l’herbe ou encore avec toute une palette d’outils à la main. Si le Camp est éclairé la nuit, si les locaux sont chauffés en hiver et si l’eau coule au robinet, c’est grâce à lui.

    Chapeau bas à tous trois ! Motivation, polyvalence, persévérance, excellence, voilà les qualificatifs qui les caractérisent le mieux, mais n’oublions pas également leur sourire et leur sens du service aux autres. Ils mettent ainsi en pratique une devise que les fondateurs du Camp ne renieraient pas, valable de 1915 à ce jour : «servir dans la discrétion». Au nom de tous les hôtes du Camp, de leurs collègues et des membres du Conseil de fondation, nous adressons à Béatrice, Anabela et Pascal un vibrant merci.

    En savoir plus

  • Sondage: quels événements au Camp?

    Sondage: quels événements au Camp?

    Le Camp donne la parole à ses hôtes et amis : participez au sondage et dites-nous quels événements vous aimeriez voir au Camp.

    Fidèle à sa mission, le Camp souhaite offrir à ses hôtes plus d'occasions de se rassembler, de partager et de profiter du site splendide qui les accueille depuis plus de 100 ans. Est-ce que le camp devrait mettre en avant la nature qui l’entoure? Ravir les papilles des gourmets de la région? Faire danser jeunes et moins jeunes jusqu'au bout de la nuit? Ou les faire transpirer sur des terrains de sport? 

    Car le Camp, c'est avant tout une histoire d'amour entre ses hôtes et un lieu d’exception, et pour que le « match » se perpétue, c'est leurs avis qu'il faut récolter. Le Camp entend donc faire plaisir à ses visiteurs, c'est pourquoi un sondage a été créé, destiné à vous donner la parole. Alors, à quel type d’événement souhaitez-vous participer au Camp? 
    Donnez-nous votre avis: participez à notre sondage.

    Le Camp vous remercie de prendre les deux minutes nécessaires à la réalisation du sondage et se réjouit de vous retrouver lors de ses prochains évènements!

    En savoir plus

  • Bienvenue à Morgane

    Bienvenue à Morgane

    Depuis bien longtemps, le Camp désirait acquérir les compétences professionnelles d’un(e) spécialiste en marketing et communication pour renforcer la notoriété du Camp, mettre mieux ses offres en évidence, notamment par les réseaux sociaux.

    Différentes raisons ont plusieurs fois retardé la réalisation de cette ambition, mais le Camp est heureux aujourd’hui de vous annoncer la collaboration de Morgane Voumard en tant que responsable marketing et communication, poste à 80% au sein de l’équipe du Camp.

    Morgane est au bénéfice d’un master en gestion et planification du tourisme, obtenu après 5 ans d’études dans deux universités anglophones et couronné par un prix prestigieux pour son mémoire en écotourisme, qui sera prochainement publié. Par ailleurs, Morgane maîtrise 4 langues et a complété son expérience auprès de l’Ecole hôtelière de Lausanne (EHL). Originaire du littoral neuchâtelois, elle connaît et apprécie notre région, qu’elle saura mettre en valeur. Son dynamisme et son sourire sauront rapidement convaincre nos futurs hôtes à venir découvrir par un «Waouh!», le Camp, sa situation idyllique, ses infrastructures modernes et fonctionnelles, ainsi que son esprit convivial.

    Une légère réorganisation des tâches et des places de travail au sein du bureau du Camp devrait favoriser l’introduction de Morgane dans sa mission, renforcer la cohésion de l’équipe et permettre au Camp de viser de nouveaux objectifs, qui n’étaient pas envisageables précédemment. La polyvalence des fonctions est essentielle au sein d’un team réduit, ainsi les collaborateurs commerciaux actuels restent tous à la disposition de nos hôtes.

    Le Conseil de fondation, la Direction, les collaboratrices et collaborateurs du Camp sont heureux d’accueillir Morgane, lui souhaitent plein succès dans sa mission et une cordiale bienvenue au Camp.

    En savoir plus

  • Boucle magnétique

    Boucle magnétique

    La boucle magnétique est un système d’aide à l’écoute pour les malentendants porteurs d’un appareil auditif avec la position T. Elle permet à la personne malentendante de recevoir le son directement dans son appareil auditif et d’ainsi pouvoir profiter de la musique ou des paroles sans les interférences des bruits avoisinants.

    Au Camp, les salles René Guisan et Charles Béguin, situées au niveau supérieur du bâtiment principal, sont équipées de telles boucles magnétiques pour les malentendants. Par l’utilisation de n’importe quel type du système audio disponible dans ces salles, les boucles magnétiques sont automatiquement activées. Ce dispositif a été certifié et validé par le Forum Ecoute le 7 février dernier.

    Cet équipement consiste en un fil de cuivre intégré dans la dalle de chacune des deux salles précitées, fermé en boucle et relié à un amplificateur. Le malentendant avec son appareil auditif doit se trouver à l’intérieur de la boucle, qui fait le pourtour des salles en suivant les parois à environ 1 m de celles-ci. La position au centre des salles garantit la meilleure écoute.

    Après plusieurs aménagements pour les personnes à mobilité réduite, le Camp se réjouit de cette nouvelle ouverture d’accueil «tout public».

    En savoir plus