• la-rotonde
  • tables-de-fete
  • culture-et-sport

Le Camp, au cœur d’une région riche en découvertes

Lors de votre séjour au Camp, découvrez les richesses de notre région, ses musées et sites de loisirs. Le document à télécharger ci-dessous réunit les propositions de balades et de visites les plus attrayantes.

A découvrir dans la région

Galerie photos

Loisirs-1
Loisirs-2
Loisirs-3
Loisirs-4
Loisirs-5
Loisirs-6

Les dernières infos du Camp

  • Le Centre romand SEP recherche des participants

    Le Centre romand SEP recherche des participants

    Une journée de développement personnel « Mon clown intérieur » est prévue le 29 août prochain à Vaumarcus: se laisser vivre en sera le mot clé !

    Il reste des places pour cette journée « Mon clown intérieur » qui  est proposée dans le cadre magnifique du Camp:

    Ne tardez pas à vous inscrire, en visitant le site officiel de la société suisse de la sclérose en plaques.

    Prenez cette belle opportunité pour vous permettre de vous rapprocher de votre vraie nature et de vous assumer tel que vous êtes et en fonction de ce qui est là, maintenant.

    Découvrir son clown intérieur ne signifie pas rechercher à être drôle. Il est bien souvent associé au cirque ou à la comédie alors qu’il s’agit d’un regard bien plus subtil. Le clown est un être à part entière; vrai, sincère et présent à la fois. La force du clown permet de développer notre vraie nature en s’autorisant à être soi-même sans porter de jugement.

    Le programme: le matin découvrez votre clown intérieur et l’après-midi constituez votre costume et maquillage. Chacun peut s’il le souhaite apporter des affaires (cravates, chapeaux, imperméables ou autre). Des exercices corporels permettant de lâcher prise au niveau mental sont aussi prévus.

    Intervenante: Sophie Poget-Markevitch, formatrice en entreprise avec le clown, Gestalt-thérapeute et hypnothérapeute

    En savoir plus

  • Le Camp cherche des extras de service

    Le Camp cherche des extras de service

    Tu as un bon sens relationnel ? Tu es « débrouille » et proactif ?

    Le Camp est à la recherche d'extras pour seconder son équipe de cuisine et de service lors des repas de pensions, des banquets de mariage, séminaire d'entreprise et pour bien d'autres occasions. 

    Tes avantages:

    • Une équipe jeune et dynamique

    • Un cadre naturel exceptionnel

    • Une expérience polyvalente

    • Des horaires de travail personnalisables

    Tu as de l'expérience dans le service client? Ou tu es motivé et tu as envie d'une première expérience dans le monde du service en restauration?

    Alors n’hésite plus et deviens extra de service à la Fondation le Camp à Vaumarcus.

    Postule au plus vite à cette adresse: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

    Dernier délai: 15 août 2019.

    En savoir plus

  • Ouverture et Partage 2019: Parfums célèstes, Odeurs terrestres

    Ouverture et Partage 2019: Parfums célèstes, Odeurs terrestres

    L'association "Ouverture et Partage" organise comme chaque année le Camp Senior Mixte, issu des unions chrétiennes, sur la magnifique colline de Vaumarcus. Il est un des fidèles hôtes du Camp et nous réjouissons de cette sympathie sans cesse renouvelée.

    Il aura lieu cette année du 27 au 31 juillet 2019, et aura pour thème l'odorat, avec cet intitulé inspirant "Parfums célèstes, Odeurs terrestres".

    Le déroulement prévu par les organisateurs du Camp est le suivante:

    Le logement se fera dans la maison Peupliers, en chambres de 2,3 ou 4 lits, adaptées aux personnes à mobilité réduite. 

    Le rendez-vous est fixé le samedi 27 juillet dès 11h30 (possibilités de transports).

    Le dimanche, le culte commencera à 10h avec le pasteur Hugo Baier, et sera suivi de l'apéro, de l'assemblée générale, et du repas.

    Viendra ensuite l'heure d'une conférence sur « les parfums et leurs composants » par Monsieur Antonio Marino, gérant depuis 30 ans d’une parfumerie à Lausanne.

    Le soir, un concert de musique de chambre permettra de se mettre en appétit pour les succulentes grillades.

    L'excursion cette année se fera au Creux du Van ou consistera en une visite de la collégiale de Neuchâtel, selon les envies.

    La fin du camp est prévue à 15h le mercredi 31 juillet.

    Pour les inscriptions et les renseignements veuillez appeler au 079 273 45 14 ou au 079 279 51 52.  Ultimes inscriptions : le 19 juillet 2019.

    En savoir plus

  • Le Camp Junior fête Stival!

    Le Camp Junior fête Stival!

    Le Camp Junior a lieu à Vaumarcus, colline magnifique dominant le lac de Neuchâtel et offrant les plus belles soirées étoilées depuis 1924. Il a lieu chaque été pendant une semaine entière.

    Chaque année, un thème est choisi et constitue le fil rouge des activités de la semaine. Vivre le Junior, c’est plonger durant une semaine hors du temps. Au gré des thèmes, tous plus originaux les uns que les autres, les campeurs voyagent, se dépensent, vivent en groupe et partagent.

    Les 160 jeunes de 11 à 18 ans sont répartis par groupes d’une quinzaine d’enfants et par tranche d’âge. Chaque groupe est encadré par 2 ou 3 responsables. Plus de la moitié des campeurs reviennent l’année suivante et ils se retrouvent avec d’autres habitués.

    Le samedi, ils sont accueillis avec leurs parents lors de la cérémonie d’ouverture. Le dimanche, chaque groupe part en excursion pour apprendre à se connaître. Du lundi au vendredi, il y a une alternance de diverses activités. Le vendredi soir, la soirée est prolongée par une disco. Le camp se termine par une cérémonie de clôture qui permet de clore la semaine en présence des participants et des parents.

    Si tu as des questions sur le Camp Junior, tu peux contacter Loïc Kuttruff par téléphone au 079 785 85 26 ou par email à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

    Si tu souhaites t’inscrire, tu peux le faire sur notre site internet : https://campjunior.ch/

    Toute l’équipe de bénévole du Camp Junior se réjouit de t’accueillir sur la magnifique colline de Vaumarcus.

    « Le Junior ne se raconte pas, il se vit. »

     

    En savoir plus

  • Une eau de qualité

    Une eau de qualité

    Un adoucisseur équipe maintenant l’arrivée d’eau aux bâtiments de la rangée du haut : Zwingli, Peupliers, le Bâtiment principal et le bureau.

    L’eau fournie par le réseau communal est d’excellente qualité, mais très « dure », elle contient en effet un fort taux de calcaire, qui s’accumule dans les tuyaux de distribution, les robinets, les chauffe-eaux et les infrastructures de la cuisine. Dans ce dernier cas, l’entretien courant et les réparations fréquentes en perturbent le bon fonctionnement et sont onéreuses. Récemment, la connexion intercommunale des réseaux d’eau a encore péjoré la situation.

    Après une étude approfondie et de nombreux contact, le Camp a choisi un système novateur pour l’élimination du calcaire : l’injection de CO2 en faible quantité dans le réseau (le même gaz carbonique que celui utilisé pour les eaux gazeuses), qui liquéfie le calcaire et permet à celui-ci de « couler » avec l’eau sans perturbation et même de dissoudre partiellement le calcaire accumulé précédemment dans les infrastructures. Ce système a été préféré aux deux autres classiques en la matière : la déminéralisation par du sel, qui neutralise tous les minéraux, ce qui n’est pas recommandé pour l’eau de boisson et le système magnétique, qui fractionne le calcaire, qui aura ainsi tendance à moins s’accumuler, mais ne le supprime pas.

    L’installation de cet adoucisseur d’eau place le Camp à la pointe de la technologie en la matière et apportera un confort appréciable, tant pour nos hôtes et surtout les buveurs d’eau, que pour nos cuisiniers, ainsi que nos collaboratrices et collaborateurs en charge de la maintenance.

    En savoir plus

  • Peau neuve

    Peau neuve

    Après sa profonde mutation, le bâtiment principal reçoit une nouvelle livrée.

    Lors des transformations et rénovations du bâtiment principal, les 3 façades « en dur » au niveau inférieur n’avaient reçu qu’un crépi de ciment dans un but de consolidation. Après une « pause » de près de 2 ans, voici enfin l’objectif final atteint, par une couche d’enduit imperméable et deux couches de peinture « blanc cassé » du plus bel effet.

    Ces travaux ont étés entièrement réalisés par l’équipe des bénévoles, qui ne rechigne à aucune tâche, nos amis Reynald Jaquet et Daniel Schleppy en tête. Sur 2 jours, ce ne sont pas moins de 25 Amis du Camp qui ont mis la main à la pâte (ou plutôt dans la peinture). Cet engagement généreux et sympathique a permis également de peindre les parties boisées des barrières de la galerie et des rampes d’escalier. Les mains courantes des escaliers ont également été revues et renforcées.

    Sans les « coups de pouce » des bénévoles, bien des travaux d’entretiens ne seraient guère possibles au Camp. Le Conseil de fondation est infiniment reconnaissant envers ces Amis du Camp, des fidèles pour la plupart. Chaque année, 2 journées de travaux avec des bénévoles sont planifiées, la prochaine aura lieu le samedi 21 septembre 2019, avis aux amatrices et amateurs : aucune qualification professionnelle n’est demandée, il y a toujours du travail adapté à chaque participant. Seules la bonne humeur et l’empathie pour le Camp sont nécessaires. Mais attention, cette dernière qualité s’acquiert très vite et comme un virus, il n’est pas possible de s’en débarrasser.

    Un tout grand MERCI à toute l’équipe des bénévoles et Amis du Camp.

    En savoir plus

  • Vous avez un appel : la vocation du prophète Samuel

    Vous avez un appel : la vocation du prophète Samuel

    Chaque année, le Camp Biblique Œcuménique de Vaumarcus propose de vivre une semaine autour d’un texte biblique. Cet été, les campeurs et campeuses se verront appelées, comme Samuel dans le temple, du 7 au 13 juillet 2019.

    «Samuel, Samuel... !» Parle Seigneur, ton serviteur écoute.

    D’appel en appel, ce récit parle de la relation vivante que Dieu choisit d’avoir avec les humains. Dieu les appelle sans cesse et ce texte décrit leurs réponses multiples. De nos jours, nous sommes habitué×e×s à recevoir des appels sur nos téléphones. Avec quelle facilité nous entrons en contact avec les gens ! Et quelle facilité aussi à raccrocher si ce n’est pas le bon moment… Dieu laisse-t-Il des messages sur le combox si nous ignorons Son appel ? Venez cheminer avec nous sur ces questions, durant une semaine d’échanges, de partages intergénérationnels et œcuméniques, de rires, de jeux, de réflexions personnelles ou en groupe à travers nos ateliers variés. Ces ateliers, tels que laine cardée, écriture et partage biblique, parole et mouvement, gravure, ou encore chant, marche et méditation, terre et modelage ou jeux de société, proposent de se plonger dans le texte et de le vivre à travers la discipline choisie. Pendant ce temps, les plus jeunes se retrouvent en groupe du même âge, afin que chacune y trouve son compte. Puis, l’ensemble des campeurs et campeuses se retrouvent lors des célébrations, des repas, des après-midi libres et des soirées vivantes et joueuses...

    Toute l’équipe d’animation se réjouit de vous accueillir et de (re)découvrir avec vous les perles du texte de Samuel, que vous ayez de 4 à 104 ans, en juillet sur la colline de Vaumarcus !

    Informations et tarifs sur www.cbov.ch ou auprès de Noémie Moulin, coordinatrice du CBOV, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

    En savoir plus

  • Thierry Loubet, nouveau Chef de cuisine

    Thierry Loubet, nouveau Chef de cuisine

    Passation de pouvoir à fin mars à la tête de la cuisine du Camp : Thierry Loubet succède à Stéphane Martignoni, qui a décidé de se lancer un nouveau défi.

    Ce n’est pas un poisson (mais il en cuisine), Thierry Loubet est entré en fonction le 1er avril pour reprendre, seul dans un premier temps, les rênes de la cuisine du Camp. Fort d’une solide expérience dans des domaines variés de la restauration, du camp de ski scolaire aux repas gastronomiques en passant par les banquets de plusieurs centaines de couverts, notre nouveau Chef de cuisine n’a pas mis longtemps à trouver ses marques au Camp, tant devant les fourneaux qu’au sein de l’équipe. Avec son très léger accent chantant, Thierry Loubet ne peut nier ses origines du sud de la France, mais établi en Suisse dans la région des Trois lacs depuis de très nombreuses années, il maîtrise parfaitement la culture gastronomique et les spécialités de notre région.

    Pour l’instant, Thierry Loubet est appuyé ponctuellement par les auxiliaires et des cuisiniers temporaires, mais la procédure d’engagement d’un second de cuisine est en cours. L’équipe de cuisine sera encore renforcée selon les besoins durant la haute saison.

    Le Camp remercie sincèrement Stéphane Martignoni pour les excellents repas qu’il a préparés durant son passage chez nous et lui souhaite bon vent dans ses nouvelles fonctions. Le Camp, avec son Conseil de fondation, sa Direction et toute son équipe de collaboratrices et collaborateurs souhaite une cordiale bienvenue à Thierry Loubet, lui assure son soutien et lui présente ses meilleurs vœux de succès dans sa responsabilité, ô combien importante, et appréciée de Chef de cuisine.

    En savoir plus

  • Vous êtes bien arrivés au Camp

    Vous êtes bien arrivés au Camp

    Il y a belle lurette que le Camp n’avait plus d’enseigne marquant son emplacement.

    Un panneau avec l’inscription "Le Camp" posé sur la façade Est du bâtiment Zwingli avait subi les outrages du temps et était devenu quasi invisible par le feuillage des arbres qui le cachait. Ou alors, il fallait venir au Camp dans le courant de l’hiver, mais le spectacle était pitoyable, au point qu’il fut décidé de supprimer cette enseigne. Mais cela a posé un nouveau problème : comment remédier avantageusement à cette situation ? De multiples propositions ont été étudiées, d’un portique par-dessus la route à l’entrée du Camp à un totem se dressant sur le côté droit de la route en arrivant, en passant par divers drapeaux, portiques et panneaux des plus variés. Devant l’impossibilité de trouver une bonne solution qui convienne largement, la problématique de l’enseigne a été « oubliée » durant de très nombreuses années. Enfin quoi, arrivé sur place, ce n’est pas difficile de deviner que l’on est au Camp, non ?

    La manque de place de rangement du mobilier dans le bâtiment principal rénové a incité l’achat de 2 containers maritimes installés sur le parking juste devant le bûcher. Bien que neufs et zingués, il faut reconnaître que ces nouveaux locaux ne sont pas du plus bel effet, ni en accord avec l’architecture générale du Camp. De plus, en sortant de sa voiture, le visiteur ne peut manquer de voir en premier la face Est d’un container, le Camp offre mieux en matière de vue. Pourtant cet emplacement était celui qui à la fois s’est révélé le plus fonctionnel et le moins gênant…

    Alors, ni une, ni deux, la question de l’enseigne est revenue subitement à l’ordre du jour pour faire d’une pierre deux coups. La mise en valeur des nouveaux logos et design du Camp sous la forme d’une bâche tendue sur la face visible d’un container a mis très rapidement tout le monde d’accord. Le Camp espère que vous apprécierez cette mise en valeur du site qui nous est cher.

    En savoir plus