• terrains-de-sport
  • tables-de-fete
  • seminaire-et-formation

Au début du siècle passé, le Comité universel des Unions Chrétiennes de Jeunes Gens (UCJG) organise, avant la «Grande guerre», des camps au Sentier, dans la Vallée de Joux, pour la formation des cadres des sections européennes.

Et voici qu'en 1914, en plein camp, la guerre va faire des adversaires de ces jeunes hommes qui viennent prier ensemble. Français, Allemands, Anglais, Italiens, Américains, après une dernière accolade, s'en vont à leurs frontières. Les Suisses se retrouvent seuls en territoire neutre.

Riche de l'expérience du Sentier, Charles Béguin, pasteur neuchâtelois et animateur des UCJG de Suisse romande, trouve au Château de Vaumarcus des locaux aptes à recevoir des jeunes. Il trouve surtout le dynamique Dr. Liengme, prêt à accueillir au mois d'août 1915, les 80 Unionistes romands qui ont répondu à ce premier appel. Août 1919. Il faut trouver d'autres locaux pour les 300 jeunes accourus à Vaumarcus! L'orage a arraché la tente dressée dans l'allée du château. On achète des baraquements abandonnés par les internés après la guerre et on loue le terrain aujourd'hui propriété du Camp de Vaumarcus.

De 1920 à nos jours, le Camp n'a cessé d'évoluer: constructions, adaptations, améliorations, toujours conçues dans l'idée de permettre aux gens de se retrouver et d'échanger dans les meilleures conditions possibles. Le Camp de Vaumarcus continue de travailler pour un idéal ayant pour objectif essentiel de rester au service des autres. Durant la deuxième guerre mondiale, un état-major de l'armée suisse s'installe au Camp, ce qui fera de son nom un lieu dit figurant depuis sur les cartes topographiques officielles.

Durant la seconde partie du siècle passé, le Camp s'ouvre de plus en plus à des groupes de tous horizons, des activités très variées et la cohabitation simultanée de plusieurs groupes. Le nombre moyen de personnes par groupe diminue, mais le nombre de groupes explose. Les infrastructures doivent donc être adaptées en conséquence et modernisées. Tout en restant modeste, le confort s'améliore pour répondre aux demandes croissantes des hôtes du Camp.

Le projet "V92" lancé en 1988 et terminé en 1992 avait permis de mettre l'ensemble des infrastructures aux normes en vigueur, de garantir l'étanchéité des toitures et le confort minimum nécessaire. Comme les bâtiments ne sont pas isolés et munis uniquement de chauffages d'appoint, le Camp reste encore fermé en hiver (de novembre à mars).

Le projet "V2k" lancé en 1997 voulait préparer le Camp aux défis du nouveau siècle, lui donner une image jeune et moderne et permettre son exploitation tout au long de l'année. Vu le coût très élevé des travaux, le projet a été scindé en étapes successives, la première - la plus importante - s'est terminée en 2001 et a complètement remodelé le paysage de la colline. Son symbole, devenu l’icône du Camp, est un bâtiment vitré de forme ronde, véritable balcon au-dessus du lac. Les nouveaux immeubles sont isolés et chauffés à partir d'une chaudière centrale et de conduites à distance. Expo 02 a très largement contribué à faire connaître le Camp et sa nouvelle image à travers le pays, en Suisse alémanique notamment.

Une seconde étape du projet "V2k" se termine le 31 mai 2008, par l'inauguration d'un complément significatif à la capacité d'accueil et à la modularité du Camp. Il s'agit du remplacement d'un ancien pavillon par un bâtiment moderne en dur d'une capacité de 32 lits, ainsi que de la transformation et de la rénovation d'un immeuble vétuste, mais classé, en une salle polyvalente pour 50 personnes et d'une cuisine professionnelle.

Quelques images d'époque

historique-1
historique-2
historique-3
historique-4
historique-5
historique-6

Les dernières infos du Camp

À la découverte de nouvelles saveurs

Nous vous attendons samedi 24 février et dimanche 28 avril pour une expérience culinaire unique à…

Marché de Noël - 16 et 17 décembre

Notre fameux Marché de Noël couvert est de retour ! Dans une semaine, le bâtiment principal…

Journée des travaux sous le soleil

Comme chaque automne, Le Camp a pu compter sur des bénévoles motivés pour sa journée des…

Repas chasse – 5ème édition

Les saveurs automnales sont de retour le 30 septembre 2023 à La Fondation Le Camp Pour…

Repas de soutien

Le 3 novembre 2023 la Fondation le Camp organise un repas de soutien afin de contribuer…

Le nouveau «Coin des Amoureux»

Un coup de neuf et la mise en place d’un nouvel espace Les personnes attachées au…

Nouveaux totems

Accueillir et orienter nos hôtes grâce à l’installation de totems et d’un nouveau plan d’orientation Jusqu’à…

Installation photovoltaïque

En ce début d’année La Fondation le Camp a fait un grand pas pour sa transition…
Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
Functional
Outils utilisés pour apporter des fonctionnalités utiles lors de votre navigation, cela peut inclure des fonctions de réseaux sociaux.
Joomla! Engagebox
Accepter
Décliner
Analytics
Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
Google Analytics
Accepter
Décliner
Essential
Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, vous ne pouvez pas les désactiver.
CMS
Accepter