• la-rotonde
  • tables-de-fete
  • culture-et-sport

Après le cerf-volant et depuis le début de ce siècle, c’est Marcus la mascotte du Camp qui nous accompagne sur tous les documents, le long des cheminements, des indications de salles.

Il a même tenu la vedette dans l’animation les jeux de la fête d’inauguration du Bâtiment principal rénové fin septembre 2017.

Mais voilà, comme nous tous, Marcus a pris de l’âge et il cède progressivement la place à son fils (ou son petit-fils?) : Marcus Junior.

Bien que manifestement plus juvénile, plus moderne et plus dynamique que son papa, Marcus Junior garde son air de famille typique et ne peut donc pas renier son ascendance. Ceci permet une transition en douceur, ainsi qu’une continuité de notre image, tout en lui donnant la touche de fraicheur qui montre que le Camp est toujours «dans le coup».

Que vaut Marcus (cherchez le jeu de mot !) ? On pourrait penser que deux Marcus valent mieux qu’un, bien sûr, mais «Junior», par son look moderne, saura s’imposer rapidement en digne successeur de son aïeul.